panda 4x4 sisley
in

Panda 4×4 : Parfait pour les raids

PANDA 4X4 SISLEY TEXTE : IVÁN TEJIDO ET LE / PHOTOS : ÓSCAR MARTÍN MERINO ET BEYIS PHOTOS

Suivez-les sur @classicmotors_club, @oscar_martin_merino y @beyis_fotos

Béni par un énorme succès de ventes, la Fiat Panda a achevé quatre décennies de vie il y a quelques mois. Une histoire dans laquelle, comme des modèles comme la Mini ou la 600, elle a connu de nombreuses versions inattendues. Et c'est ça, derrière cet aspect spartiate efficace et compact, se cache une voiture facilement adaptable à la compétition. Quelque chose que ni l'usine ni les fans n'ont perdu de vue. Toujours désireux de pouvoir accéder à un véhicule doté de nerf en modifiant quelque unité abordable.

Au-delà d'une infinité d'adaptations faites par des particuliers, au sein de la gamme officielle la version 4×4 de 1983 est peut-être la plus intéressante lorsqu'il s'agit de voir comment la Fiat Panda s'est adaptée à des possibilités imprévues. Doté d'un comportement plus qu'efficace, il est aujourd'hui l'une des options les plus intéressantes si l'on envisage de participer à des raids. Conçu pour pousser les classiques à la limite de leur résistance sur piste, nous ne vous conseillons de vous rendre sur l'une d'entre elles que si vous avez confiance en la fiabilité de votre voiture. Quelque chose qui avec la Fiat Panda 4 × 4 semble bien ficelé, puisque la mécanique robuste et simple de ses mécaniciens laissent de bon augure à ses passagers.

En fait, il n'est pas rare de voir un Panda dans ces épreuves de longue distance, où les équipes doivent affronter des étapes marathon pleines de chemins de terre et de routes boueuses. Une expérience qui affrontera sûrement avec succès l'unité dont nous discutons aujourd'hui dans les pages de L'Escudería.

PANDA 4X4 : PARFAIT POUR LES RAIDS

Au cours de ses quatre décennies, plus de 7 millions d'unités de la Fiat Panda ont été fabriquées. Cette superbe petite voiture a évolué avec trois générations différentes, chacune dotée d'améliorations en termes de performances, de technologie et de sécurité. En janvier 8, Fiat a présenté la première génération de la Panda en remplacement des 126 et 127. Initialement, elle avait des carrosseries à trois portes, cabriolet et commerciale -Van-, toutes conçues par Giugiaro. De plus, en 1983, la version 4 × 4 est sortie.

L'unité dont nous voulons vous parler est la deuxième génération de Fiat Panda 4 × 4 Sisley, arrivée sur le marché espagnol en 1990. Un modèle avec de nettes différences par rapport aux premières versions. Et, dès qu'on ouvre la porte conducteur, on obtient une ambiance plus agréable que dans les années 1980. Au premier plan, son inclinomètre se détache, ce qui indique qu'il s'agit d'un concurrent du petit TT. Le tableau de bord n'est pas mal du tout, avec une horloge à droite et l'emblème Sisley à l'intérieur. Bien sûr, il nous manque un compte-tours, ainsi qu'un repère kilométrique partiel.

Les sièges aux tons gris, à l'avant comme à l'arrière, sont inscrits du logo choisi pour définir la Sisley : une figure dans un canoë, une anagramme qui se répète également au centre du volant, sur les enjoliveurs, sur le garde-corps latéraux et de se démarquer dans les ceintures de sécurité, très voyantes, en portant la dénomination "Sisley 4×4"Ces ceintures sont optionnelles pour les sièges arrière. Il faut aussi mettre en valeur les matériaux utilisés dans les sièges, car ils nous induisent au style le plus pur «cow-boy» Pour l'imitation du cuir avec ces bords dentelés qui font penser que nous sommes logés dans un cuir dense.

En dehors de tous ces détails, nous avons tout de suite découvert qu'il s'agissait d'une transmission intégrale, car le petit signe au moyen de dessins nous indique de tirer un levier en forme de clé de robinet, qui se trouve à côté du levier de vitesses. Lever le levier entre dans le lecteur 4 × 4; un système simple et efficace qui manque de sophistication.

De plus, l'apparence extérieure change également, étant une version très attrayante; à première vue, vous vous rendez compte que tous ses éléments font une grande différence avec le reste des versions. Elle est équipée de pneus spéciaux : un Pirelli Winter. Il arbore également des bandes de protection latérales, une demi-galerie de toit, des pneus, une prise d'air de capot, de la peinture métallisée, des lave-phares et les insignes pertinents tels que l'homme dans un canot et le "4×4 Sisley". On peut également voir le logo du panda 4×4 et les deux boucliers de de Puch et Steyr, firmes qui ont conçu la transmission intégrale du modèle.

Concernant la partie mécanique, elle a le Pompier 50CV et 999cc, propulsé par un carburateur monocorps Weber 32 tlf 8/250 -qui fonctionnait très bien chez Agnelli-.

MISE À NIVEAU D'UN SISLEY 4X4

A 31 ans, on a pensé à donner une seconde vie à cette Fiat Panda 4×4. Pour cela nous renouvelons son apparence avec un bar à bulles -également appelé mataburros-, qui est sorti comme accessoire sur le marché britannique proposé par le fabricant et distributeur d'accessoires Africa Market. Nous avons également intégré des projecteurs longue portée. Concernant la suspension nous avons installé le kit Semmen Shock.

Avec cela, nous remplaçons les amortisseurs avant par un corps fileté et une tige inversée; Alors nous avons atteint une élévation personnalisée -puisque étant réglable, vous pouvez augmenter ou abaisser le ressort à votre guise-, en plaçant des amortisseurs de grand diamètre à l'arrière, capables d'absorber toutes les irrégularités du terrain. Ce kit est composé de bonnets réglables grâce auxquels nous pouvons corriger la chute et l'avancée de notre direction.

Nous avons également une barre stabilisatrice - issue de la Lancia Y10 -, améliorant ainsi encore la réponse en roulis dans les courbes. Nous culminons tout cela avec une barre de tourelle pour renforcer le châssis avant ces nouveaux changements que nous avons installés dans notre Fiat Panda. De plus, nous avons amélioré le freinage avec des durites métalliques Hell, des disques M-Tec -perforés et râpés- et des plaquettes EBC. Enfin, nous avons renforcé la plaque de protection et fabriqué un couvercle de réservoir.

RAIDS : L'ENDROIT PARFAIT POUR LES AMOUREUX DE MODELES

Souvent, on a tendance à penser que l'amour de la course automobile est une activité solitaire. Mais en réalité, c'est loin de la vérité. Et est-ce que profiter intensément de la conduite la plus radicale demande une certaine logistique dans laquelle de nombreux facteurs interviennent. Le premier d'entre eux serait une équipe avec laquelle préparer conjointement la voiture. La seconde est une organisation de parcours capable d'anticiper toutes sortes de problèmes, offrant aux pilotes des chemins balisés et une attention entre étape et étape pour qu'ils n'aient qu'à se concentrer sur le plaisir du volant et de la mécanique.

Si tout cela retient votre attention et que vous êtes également fan de Fiat ou Seat Panda, nous vous recommandons de vous renseigner sur les Raid de pandas ou d'autres tests similaires. L'un des événements les plus intéressants dans le panorama des longs itinéraires pour classiques dans notre pays, avec l'attrait d'être une compétition à modèle unique capable d'unir tous les fans à elle. Naviguant dans les déserts et dans toutes sortes d'obstacles, les équipes capables de préparer un Panda pourront y déchaîner leurs capacités. Nous avons hâte de voir notre protagoniste aujourd'hui lors du prochain Panda Raid !

Qu'en penses-tu?

L'Escudería

Écrit par L'Escudería

'La Escudería' est le premier magazine numérique hispanique dédié aux véhicules d'époque. Nous donnons toutes sortes de machines qui se déplacent par elles-mêmes : Des voitures aux tracteurs, des motos aux bus et camions, de préférence alimentés par des combustibles fossiles ...

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

50.3KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.1KAbonnés