fiat 131 diesel
in

Je veuxJe veux SurprisSurpris

FIAT 131 Diesel. Utiliser un rallye intercontinental comme banc d'essai

En avril 1978, FIAT présente le modèle diesel 131 équipé du nouveau moteur SOFIM 8140. Cependant, cette voiture était déjà connue de la presse puisqu'elle avait été testée des mois auparavant au rallye Londres-Sydney 1977. Une compétition d'endurance très dure utilisée par l'italien maison - avec succès - comme banc d'essai pour ce modèle diesel.

Au milieu du XIXe siècle, le naturaliste anglais Henry Walter Bates étudia avec assiduité les papillons d'Amazonie. Une observation avec laquelle il a découvert à quel point certaines espèces absolument inoffensives ressemblent à d'autres beaucoup plus agressives. De cette façon, ils parviennent à survivre. Tromper les prédateurs en fuite avec leur camouflage en les confondant avec d'autres proies beaucoup plus compliquées par leur venin ou leur force. Une stratégie évolutive qui a été appelée Batesian Mimicry. Ce qui a une traduction dans le sport automobile puisque le phénomène Hot Rod est apparu aux États-Unis dans les années cinquante.

Une mode qui a survécu jusqu'à ce jour grâce au tuning. La fièvre de la transformation des véhicules, qui touche généralement plus visuellement que mécaniquement. Ainsi les choses, marcher dans le parking de certaines boîtes de nuit ressemble à ce que Walter Bates a vu en Amazonie. Observer une panoplie scintillante d'automobiles qui ont l'air plus féroces que le réglage mécanique. Une véritable collection de trompe-l'œil sur quatre roues, où spoilers, jupes et panneaux surdimensionnés ajoutent du poids sans améliorer la puissance, l'adhérence ou l'aérodynamisme.

Un élément esthétique dans lequel tombent beaucoup lorsqu'ils observent des véhicules avec des renflements dans le capot. Ceci étant un indice de la présence d'énormes moteurs avec des carburateurs incapables d'entrer dans le compartiment moteur. Un fait qui n'est pas toujours conforme à la réalité, encore moins lorsqu'on parle de modèles diesel. Rarement destiné à la compétition, mais Dans des cas tels que la FIAT 131 Diesel, elle a fait une excellente impression même sur un rallye de plus de 40.000 XNUMX kilomètres. Soit dit en passant, cette fois avec un renflement dans le capot qui correspond à ce qui se trouve en dessous.

fiat 131 diesel

FIAT 131 DIESEL. ACCORDÉ PAR ABARTH POUR COURIR UN RALLYE DE CROSSING

Lorsque FIAT a présenté la populaire 1957 en 500, certains journalistes ont douté de sa fiabilité, pensant qu'un modèle aussi simple ne pouvait pas être de qualité. Par conséquent, la marque roulé une FIAT 500 préparée par Abarth pendant une semaine, parcouru 18.886 XNUMX km sans arrêt autre que le ravitaillement et le changement de pilote. A) Oui, a montré à quel point l'opinion de ces médias était biaisée. Un exploit qui va de pair avec d'autres qui démontrent également l'intérêt de FIAT à faire connaître la robustesse de ses moteurs. Comme celui qui en 1970 a conduit à trois 124 Specialissima de l'Afrique du Sud à la Norvège en parcourant plus de 40.000 XNUMX kilomètres.

Par conséquent, ce n'était qu'une question de temps avant que FIAT ne participe à l'un des grands rallyes tout-terrain intercontinentaux. La première d'entre elles a eu lieu en 1968. Année de la première édition du London-Sydney organisé par le Daily Telegraph. Un test capable de mettre même le véhicule le plus robuste sur les cordes, reproduit à Londres-Mexique en 1970 -où il a participé Carlos del Val avec un SEAT 124-. Des compétitions qui ont eu plus d'éditions dans différentes années des années soixante-dix, ayant dans le Londres-Sidney de 1977 organisé par Singapore Airlines son dernier grand exposant avant d'être éclipsé par des rallyes tels que le Dakar.

Une peine. Car dans ces tests de semaines traversant plusieurs continents, la fiabilité des modèles de grandes séries bien connus a été mise à l'épreuve. A peine modifié sauf au niveau des suspensions et de la sécurité avant de se lancer. Par conséquent, lorsque nous consultons le Classement Londres-Sidney 1977 On ne voit pas de véhicules de compétition exclusifs, mais certains aussi communs que la Mercedes-Benz 280E gagnante ou la Citroën CX à la troisième place. Une liste où -au numéro quinze- met en évidence la participation d'un véhicule à motorisation a priori non destiné à la compétition. La FIAT 131 Diesel Abarth.

UTILISER LE RALLYE COMME BANC D'ESSAI

Parallèlement à l'introduction de la deuxième série de la 131, FIAT a programmé l'apparition de nouveaux modèles diesel pour la gamme de sa berline. Le moteur fabriqué par la SOFIM -Società Franco-Italiana di Motore- y était monté. Dont le quatre cylindres diesel 8140 a équipé des véhicules aussi différents que la FIAT Croma, les fourgons Renault Traffic et Iveco Daily ou la FIAT 131 Diesel. Un ensemble varié qui, avec des réglages différents, bénéficiait des avantages d'un moteur robuste étiré jusqu'à 146CV. Cependant, dans le cas de notre protagoniste, il a été réglé à 72CV à 4.200 XNUMX tr/min. Plus que suffisant pour un modèle où fiabilité et consommation réduite l'emportent sur la vitesse de pointe ou l'accélération.

Un personnage accordé avec les trois unités FIAT 131 Diesel placées sur la ligne de départ de la Londres-Sydney le 14 août 1977. Utilisé comme prototype, puisque cette version n'a été présentée qu'au salon de Turin en avril de l'année suivante. Pour lui, FIAT a utilisé ce rallye comme banc d'essai. Obtention des résultats des trois équipes, où ils ont concouru de Giancarlo Baghetti -ex pilote de F1 pour Ferrari- à Tomaso Carletti -ingénieur en chef du département de développement chez FIAT-. De plus, sur les six personnes affectées à la conduite des voitures, trois étaient des femmes. Les deux Françaises Evelyne Vanoni et Chistine Dacremont, ainsi que l'Italienne Marianne Hoepfner -cavalière spécialisée dans les raids-.

Après 45 jours et plus de 30.000 131 kilomètres, les participants ont finalement atteint Sydney après avoir traversé des endroits impensables aujourd'hui comme Kaboul. Une ligne d'arrivée franchie par deux unités de la FIAT XNUMX Diesel, laissant premier et deuxième dans la catégorie dédiée à ce type de moteur. Mais aussi 15 et 23 en général. Des résultats très méritoires pour une voiture destinée à un public de masse. Ce qui n'était que loin de ce que serait la version standard en termes de sécurité pour le rallye et de suspensions, le tout signé Abarth.

Photographies : FCA Héritage

PD Si vous êtes arrivé jusqu'ici, vous vous demandez probablement pourquoi la mention des capots encombrants est due à la possibilité d'installer un moteur plus gros. Eh bien, comme vous pouvez le voir sur les photos, la FIAT 131 Diesel a un capot bombé. Ajout que dans ce cas n'est pas dû à une simple tentative d'apparaître plus qu'il n'est. C'est plutôt pertinent parce que le moteur diesel était plus gros que l'essence. Fait intéressant, cela donne un look plus sportif aux versions diesel que à l'essence.

Qu'en penses-tu?

12 Points
upvote Downvote
Miguel Sánchez

Écrit par Miguel Sánchez

À travers les nouvelles de La Escudería, nous parcourrons les routes sinueuses de Maranello en écoutant le rugissement du V12 italien; Nous parcourrons la Route 66 à la recherche de la puissance des grands moteurs américains ; nous nous perdrons dans les étroites ruelles anglaises suivant l'élégance de leurs voitures de sport ; nous accélérerons le freinage dans les virages du Rallye de Monte-Carlo et, même, nous nous remplirons de poussière dans un garage en sauvant des bijoux perdus.

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

50.3KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.1KAbonnés