Ferrari Monza SP1 / 2
in

Ferrari récupère les barchettas : Monza SP1/SP2

PHOTOS FERRARI MONZA SP1 / SP2 : FERRARI

Il y a des mois, les Ferraristas ont tordu le geste. La rumeur que Maranello pensait développer un SUV a été confirmé. Les décennies passées à être le gardien des essences ont commencé à s'essouffler. Bref, une chose est de diriger Ferrari depuis la compétition ou les bureaux d'études et une autre de le faire depuis le bureau comptable. Stratégie d'entreprise de feu Sergio Marchionne se passe en approchant le marché chinois émergent.

Un marché plein de nouvelles fortunes faites par boom économique. Cela nous semble familier, non? Le même scénario qui en Europe a accueilli la naissance du SUV. Des voitures qui ne se comprennent pas par leur approche technique, mais plutôt par une envie de grandeur. Qu'importe le comportement de la voiture quand on veut aller plus haut que le voisin ? Quoi qu'il en soit, ne soyons pas si durs avec nous-mêmes.

Ce même dilemme chinois est vécu par d'autres marques. Bentley produit des modèles qui n'y sont proposés que depuis des années. Le tout avec un joli supplément d'or, des distractions au volant et diverses excentricités. Et c'est ainsi que le nouveau riche est ainsi : doté d'un goût excessif pour la cour de Louis XIV. Y aura-t-il une guillotine ? En attendant la fin de l'histoire Ferrari a lancé un modèle pour calmer ses clients : le Monza SP1/SP2.

FERRARI MONZA SP1 / 2 : UNE BARCHETTA DU XXIE SIÈCLE

Tirer l'esprit classique est à la mode. En réalité, il suffit de voir à quel point Peugeot est heureux de l'agitation médiatique e-Legend. Chez Ferrari, les tirs vont dans le même sens. Si le 812 récupéré l'essence de la meilleure GT dans le style de la 250GT... Pourquoi ne pas récupérer le concept de barchetta ?

Après tout, Mercedes l'a déjà fait avec le SLR Stirling Moss. Et si quelque chose a caractérisé la décennie des 50 pour Ferrari, ce sont ses spectaculaires barchettas. 166MM, 500 Mondial, 250 Testa Rossa... Jusqu'à l'arrivée des années XNUMX, ces modèles étaient les as de la vitesse italienne. Petits véhicules légers et très puissants sans possibilité d'éléments accessoires pour la conduite.

ferrari monza sp1 barchetta

Retrouver cet esprit de conduite à la limite est une folie bénie loin des modes actuelles. C'est pourquoi ce pari Ferrari est si original en ces temps. Le lancement des Monza SP1 et SP2 représente une intention radicale de sauver les vieux jours de la marque. Bien sûr, avec toute la technologie de pointe du moment : le châssis et le moteur V12 sont issus de la 812 Superfast.

ferrari monza sp1 barchetta

SÉRIE ICONA : DE NOUVEAUX VENTS POUR LES CLASSIQUES

Au-delà de l'esthétique, la conception des Monza SP1 et SP2 garantit un ajustement semblable à celui d'une patelle au sol. Une Ferrari parfaitement équilibrée avec laquelle les techniciens de Maranello promettent une "Sortie de virage uniquement comparable à celle obtenue par une F1". Concernant le moteur, le V12 de la 812 a été amélioré dans des sections telles que l'aspiration à élever son kick à 810CV et un 0-100 km/h fermé en 2 secondes.

ferrari monza sp1 barchetta

Ferrari affirme que ce moteur est le V12 le plus puissant jamais fabriqué par la marque. Données mécaniques mises à part, la vérité est que la Monza ouvre une nouvelle ère à Maranello. Une époque où Grâce au programme Icona, des séries limitées de véhicules seront fabriquées avec des clins d'œil clairs au passé. Un moyen de récupérer la valeur de l'héritage Ferrari tout en créant des éditions exclusives à grande valeur ajoutée.

Pas mal, car si ces clins d'œil à l'histoire éblouissent les plus Ferraristas... Les unités du programme Icona rapporteront une facture bien plus élevée que le reste des modèles Ferrari. Il semble que cela pourrait être la formule conciliante entre l'identité de la marque et son service comptable. Bien sûr, la présentation du SUV est irrémédiable... 😉

Qu'en penses-tu?

Miguel Sánchez

Écrit par Miguel Sánchez

À travers les nouvelles de La Escudería, nous parcourrons les routes sinueuses de Maranello en écoutant le rugissement du V12 italien; Nous parcourrons la Route 66 à la recherche de la puissance des grands moteurs américains ; nous nous perdrons dans les étroites ruelles anglaises suivant l'élégance de leurs voitures de sport ; nous accélérerons le freinage dans les virages du Rallye de Monte-Carlo et, même, nous nous remplirons de poussière dans un garage en sauvant des bijoux perdus.

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

50.3KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.1KAbonnés