in ,

LOLLOL

DAF et folle course inversée

Lorsque la marque néerlandaise DAF a présenté sa transmission à variation continue, appelée Variomatic, en 1958, elle n'imaginait pas que des années plus tard, elle serait à l'origine de l'une des compétitions automobiles les plus particulières et les plus amusantes de tous les temps.

De nos jours DAF est connu pour produire des camions, mais une partie importante de l'histoire du fabricant a été sa production de voitures bon marché et populaires, un secteur dans lequel les Pays-Bas n'ont jamais eu une forte présence avec des véhicules auto-développés. 

El première voiture produit en série par la marque arriverait en 1958, l' DAF 600, une petite berline familiale à deux portes dotée d'un deux cylindres type boxeur glacé par aire.

DAF 600 de 1958, première voiture de la marque

Jusqu'à présent, la voiture peut sembler comme n'importe quelle autre de sa catégorie sur la scène automobile européenne de la fin des années 50, mais la petite ingénieuse DAF était son innovateur Transmisión, le "Variomatic ». 

Ce système particulier éliminait des composants tels que le différentiel et en utilisait d'autres comme poulies coniques y embrayages centrifuges, pour aboutir à l'une des transmissions automatiques les plus particulières jamais vues en Europe, provoquant l'augmentation du rapport de transmission du véhicule lorsque l'accélérateur était enfoncé.

Schéma de la mécanique d'un DAF 55

La Variomatic a continué d'évoluer avec chaque nouveau modèle introduit par DAF pendant les décennies des années 60 et 70, jouissant d'une grande popularité aux Pays-Bas, et continuant à utiliser les voitures du type moteurs de marque "Sierra"Ou"Cléon Fonte» d'origine Renault.

Ce succès a attiré l'attention de Volvo, qui a absorbé DAF et qu'à partir de 1975, elle commencerait à fabriquer le DAF 66 comme Volvo 66, un modèle qui sera fabriqué jusqu'en 1980, date à laquelle il sera remplacé par le Volvo 343, qui a hérité de la transmission Variomatic.

Volvo 66 dans Rétromobile de 2017

Mais qu'est-ce qui a fait les voitures de DAF était une caractéristique étonnante, et c'est que le système de transmission à variation continue Variomatic autorisé ces voitures atteindre la même vitesse d'avancement Quoi mars dos, atteignant maximes près de 130 kilomètres par heure. 

Bientôt, les gens se sont fait l'écho de cette capacité particulière du DAF et ils ont commencé à célébrer Compétitions , qui ressemblait le plus à derbies de démolition qu'une course conventionnelle, mais ils ont donné un vrai spectacle sur les circuits. La conduite instable la marche arrière à grande vitesse a causé le chocsle se renverse et les Toupies étaient une constante dans ces événements frénétiques. 

Malheureusement, chaque fois que la date d'un de ces événements approchait, des dizaines de ces petits DAF disparu des rues, faisant aujourd'hui très peu d'unités survivent de ces voitures qui étaient si populaires à l'époque, et que beaucoup ont vu leur fin dans ce passe-temps hollandais particulier qui est aussi dangereux qu'amusant. 

Il existe plusieurs vidéos sur YouTube consacrées à ces courses, mais le vidéo jointe ci-dessous à peine deux minutes sert de parfait bouton échantillon. 

Photographies : DAF, Anefo, Javier Ramiro

photo d'avatar

Écrit par Javillac

Cette chose à propos des voitures vient à un depuis l'enfance. Quand d'autres enfants préféraient le vélo ou le ballon, je gardais les petites voitures.
Je me souviens encore comme si c'était hier d'un jour où une 1500 noire nous a dépassé sur l'A2, ou la première fois que j'ai vu une Citroën DS garée dans la rue, j'ai toujours aimé les pare-chocs chromés.

En général, j'aime les choses d'avant ma naissance (certains disent que je suis réincarné), et en tête de liste se trouvent les voitures qui, avec la musique, forment la combinaison idéale pour un moment parfait : la conduite et un bande sonore selon la voiture correspondante.

En ce qui concerne les voitures, j'aime les classiques de toutes nationalités et de toutes époques, mais mon point faible, ce sont les voitures américaines des années 50, avec leurs formes et leurs dimensions exagérées, c'est pourquoi beaucoup de gens me connaissent sous le nom de "Javillac".

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

57.8KVentilateurs
1.8KAbonnés
2.4KAbonnés
3.5KAbonnés