moteurs de salon de luxe
in

Chronique I Salon High Motors

Avec la fin de l'été -pour beaucoup aussi des vacances- et le début de l'automne, un rafale d'événements. Ces mois-ci il y a une activité mouvementée : sorties de clubs, rallyes, foires, concours... Parmi ces événements, ces dernières années les concours d'élégance se sont multipliés, notamment en automne. La compétition Chantilly, par exemple, il en est à sa troisième édition.

Fin août, nous avons reçu la nouvelle de Salon High Motors, un nouvel événement qui, prenant le monde de l'automobile comme axe central, est dédié au monde du luxe. Caves, agences de voyages, haute couture, joaillerie, immobilier et, puisque le salon avait pour axe principal le moteur, l'exposition de voitures de marques prestigieuses telles que Porsche, Lexus, Infiniti, Maserati, Audi, Bentley et Mustang ne pouvait être raté. ; et les motos de marque Ducati et Triumph.

moteurs de salon de luxe
Un bon cadre pour un showroom, sans aucun doute

Dans le cadre incomparable de la Tour de Loizaga de Galdames, à quelques kilomètres de Bilbao, s'est tenue la première édition de ce salon, qui comportait même une concours d'élégance par Bonhams. Pour vous aider à démarrer le premier jour, son directeur du moteur, Jamie Knight, a donné quelques conférences sur le marché actuel des voitures anciennes.

Cette fois, je n'allais pas voir le spectacle en simple spectateur : un ami m'a demandé de l'accompagner afin qu'il puisse présenter deux voitures de sa collection à la compétition ; mon ami conduirait une impressionnante Mercedes-Benz 300D mieux connue sous le nom de Adenauer, fin 1961, et moi une belle Jaguar XK150. Alors avec les nerfs de la première fois, La valise avec tout le matériel photographique, un grand enthousiasme et un réservoir plein, nous nous sommes dirigés vers la Torre de Loizaga samedi matin.

Je n'avais jamais conduit un classique de ces visages sur un si long trajet et j'ai été agréablement surpris par la douceur de roulement et la maniabilité.

Les deux clubs High Motors

Parmi tous les participants au salon, il convient de souligner la présence de deux clubs qui ont soutenu avec altruisme cette première édition de l'événement avec leurs voitures.

El Voiture club Euskadi (ACE) a déplacé pas moins d'une dizaine de véhicules de ses partenaires. La moitié d'entre eux ont été présentés au concours et l'autre moitié était simplement pour l'exposition ; Sur la première, trois voitures ont été récompensées : la Mercedes 300 SL comme les meilleures du concours, la Ferrari 328 GTB et la Triumph TR · 3A.

D'autre part, la filiale basco-navarraise de Club Porsche a déposé un bon nombre de 911, à commencer par le Porche 911T du coordinateur du club Esteban Gª Campijo, très à l'écoute de toutes les personnes présentes et en parfait hôte, jusqu'aux différentes versions de la 911 telles que les 964, 993 et ​​996. Tous les pilotes étaient de grands passionnés de la marque et ont utilisé leur voitures habituellement.

Une autre Porsche qui participait au concours mais n'appartenait pas au club était une très rare version Porsche 911 930 Turbo à nez incliné, qu'il n'avait pas de phares escamotables C'était l'un des premiers modèles à sortir d'usine avec les phares dans la partie inférieure du pare-chocs comme le 935 qui participait à Le Mans. D'après ce que m'a dit son propriétaire, il est venu expressément de Barcelone pour concourir, il a l'historique de la voiture qui certifie qu'il s'agit d'une des rares unités avec ce type de phares construits à la main en usine...

Concours d'élégance à Torre Loizaga

Ils ont également dû parcourir de nombreux kilomètres pour se rendre au showroom Alfa Romeo 6C Freccia d'Oro Super Sport et le Mercedes Benz 600 Pullman présenté par la famille Pueche de Madrid. Le premier d'entre eux a appartenu pendant de nombreuses années à un bon collectionneur du centre-ville et nous l'avons vu dans d'autres concours d'élégance ; De son côté, le Pullman semble avoir appartenu à une famille noble.

En milieu d'après-midi le samedi le défilé a commencé des participants devant le jury et entre un couloir formé par le public présent. Chacun des participants a discuté des principales caractéristiques de nos véhicules ; la seule qui n'a pas pu défiler était la Mercedes 600 Pullman, en raison de sa longue bataille.

Concours d'élégance Torre Loizaga
Citroën DS21. Le requin, une voiture élégante dans un cadre splendide

Après le défilé, le jury a pris le temps de rendre son verdict et immédiatement les gagnants ont été convoqués pour un deuxième défilé. et la remise des prix. Le grand gagnant du concours était la Mercedes 300SL également connue sous le nom de Ailes de mouette ; à part le prémios, mention spéciale pour la spectaculaire Rolls Royce Phantom II Cabriolet à carrosserie en aluminium poli, l'une des stars de la Collection Miguel de la Vía.

Bref, un nouveau spectacle qui s'organise dans notre pays et dont nous espérons qu'il aura une continuité. Le lieu de la célébration est spectaculaire et correspond parfaitement à la philosophie de l'événement ; il suffit d'encourager les propriétaires à sortir les bijoux du garage pour que nous puissions en profiter.

Qu'en penses-tu?

photo d'avatar

Écrit par Image de balise Sergio Calleja

Je m'appelle Sergio Calleja CARcedo, je suis né à Vitoria-Gasteiz en 1982 et mes parents disent que le premier mot que j'ai prononcé était tracteur. Avec ce background, il n'est pas surprenant que depuis tout petit j'aie commencé à sauvegarder les magazines automobiles que mes oncles Olegario et Alvaro m'ont passé... Voir plus

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

55.7KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.4KAbonnés