in

Les Baléares renchérissent la vente privée des grosses cylindrées

Le gouvernement des Baléares a rendu public le 31 décembre un nouveau régime fiscal pour les transferts de propriété des véhicules à moteur. La loi de finances 2014, publiée au Journal officiel des îles Baléares, établit qu'à compter du 1er janvier, l'impôt conçu à cet effet suivre une table de montants fixes au lieu d'un pourcentage progressif sur la valeur du véhicule objet de la vente.

Ces forfaits sont calculés en fonction du type de véhicule, de sa cylindrée et de son âge. Voyons le tableau, pour savoir exactement à quoi s'attendre (cliquez pour agrandir):

tax_transmissions_government_balear_01

Comme tu peux le voir, c'est une mesure dangereuse pour la conservation des grosses cylindrées, dont les transmissions sont taxées ni plus ni moins de 1.280 1.408 euros -10 3.000 s'ils ont plus de 6.000 ans. Imaginons que nous voulions acheter une de ces imposantes Mercedes Classe S des années 4.500 comme celle qui fait l'actualité, qui était un exposant de la technologie la plus avancée de son temps et qui change aujourd'hui de mains entre 5.950 24 et XNUMX XNUMX euros, approximativement. Nous en avons trouvé un pour XNUMX, et nous avons fini par payer environ XNUMX euros entre taxes et frais, dont le gouvernement des Baléares reçoit XNUMX%. Des sons bien, Droit?

D'autant plus si l'on tient compte du fait que, selon UH Noticias, les véhicules de plus de 10 ans étaient jusqu'à présent exonérés de taxation sur les îles dans la plupart des cas. Des sources du ministère régional des Finances allèguent qu'il cherche à appliquer la réglementation européenne, dans le but que les voitures les plus polluantes paient plus, qui, selon eux, sont généralement les plus anciennes. De même, ils soulignent que la durée moyenne de vente d'une voiture sur le marché de l'occasion est de 7,5 ans, et qu'entre 7 et 10 ans est facturée comme avant - moins, voire en dessous de sept ans.

Cette BMW Série 7 n'allait pas les avoir tous avec lui...
Cette BMW Série 7 n'aurait pas la tâche facile aux Baléares... (Pour Michel Gil)

La réalité aux yeux de l'abonné à ces lignes est que les véhicules à partir de deux litres à plus de dix ans vont voir leur conservation fortement déconseillée. Si l'on prend en compte la dépréciation brutale subie par ce type d'engins de forte cylindrée, dont la plupart ne circulent plus quotidiennement en raison de la hausse des prix de l'essence, on se rendra compte qu'ils seront invendables. Et si leurs propriétaires ne sont pas des passionnés d'automobile, ils finiront très probablement par se détériorer ou, directement, dans une casse.

Et s'ils ne circulent plus, pourquoi leur imputer la responsabilité de la contamination ? Il est difficile de comprendre la justesse de la mesure adoptée par la mairie des Baléares. D'un autre côté, nous ne savons pas si la nouvelle législation s'appliquera aux véhicules classés comme historiques - le règlement sur les véhicules historiques n'en dit rien - mais nous voulons avoir confiance en cela, compte tenu de l'énorme contradiction qui s'établirait entre la promotion de la conservation du patrimoine automobile historique et la reconnaissance de son innocuité environnementale par l'Administration centrale, et la négation de cette situation par l'administration régionale.

Médias régionaux Actualités UH y Chronique des Baléares Ils qualifient le changement fiscal de « scandaleux » et de « vol à main armée », ce que la plupart de la population des îles intéressée par ce type de nouvelles est très susceptible de partager. Un de ses habitants a même publié une pétition pour récolter des signatures sur le site de défense civique et sociale Change.org. À partir de L'Escudería nous vous encourageons à le signer clarifier notre position au gouvernement des Baléares et afin que son approche vis-à-vis des anciens véhicules de grande cylindrée ne soit pas adoptée à l'avenir par d'autres communautés autonomes.

* Image d'en-tête : Mercedes 500 SEC, par M 93
* Nous remercions Santiago Manresa pour le pourboire

 
[su_spoiler title = 'Plus de contenus liés à la défense du véhicule antique ...' show = 'true']

• 10/12/2013 - Demander l'exemption à la mairie de Madrid
• 13/05/2013 - En réponse à Sixt et Continental

[/ su_spoiler]

[groupe adrotate = »5 ″]

 
 
 

Notez cette actualité et Commenter!

Qu'en penses-tu?

Javier Romagosa

Écrit par Javier Romagosa

Je m'appelle Javier Romagosa. Mon père a toujours été passionné par les véhicules historiques et j'ai hérité de son hobby, tout en grandissant parmi les voitures et motos classiques. J'ai étudié le journalisme et je continue de le faire car je veux devenir professeur d'université et changer le monde... Voir plus

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

51.1KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.2KAbonnés