a310
in

Je veuxJe veux SurprisSurpris LOLLOL

Alpine A310. 50 ans du modèle qui se voulait un A110 au quotidien

Au début des années 110, l'Alpine A1971 était encore en pleine forme, remportant rallye après rallye. Cependant, en 310, son successeur a été présenté avec l'intention d'atteindre un marché de masse grâce à l'adoption d'une cabine plus conviviale. Cependant, l'A6 a été entravée par une mécanique insuffisante, qui a tenté d'être rafistolé avec la version 1976 VXNUMX.

Dans les sagas automobiles comme la Porsche 911, il y a toujours des débats sur la meilleure de toutes. Cependant, ces diatribes sont encadrées par la subjectivité. C'est-à-dire, ce qui est mis sur la table n'est pas l'évolution technologique des dernières versions par rapport aux plus ancienness. Mais la supériorité ou non des sensations que les modèles les plus primitifs peuvent offrir aux amateurs d'une conduite puriste. En ce sens, les données parlent d'elles-mêmes en confirmant la puissance et l'efficacité accrues obtenues à chaque génération.

Cependant, cela n'arrive pas dans toutes les sagas puisqu'il y a des cas où le successeur a été remis en cause par l'événement. D'autant plus si les deux modèles coexistent dans leurs lignes de production et leurs homologations pour la compétition depuis un certain temps. Exactement ce qui s'est passé avec les Alpine A110 et A310. Conçu pour remplacer la mythique berlinette, l'Alpine A310 a été introduite en 1971 comme l'évolution naturelle du modèle sorti une décennie plus tôt. Cependant, la vente de l'A110 s'est poursuivie jusqu'en 1978 avec même de nouvelles versions telles que la 1600S lancée avec sa remplaçante déjà dans la rue et dans les rallyes.

Une coexistence où l'A310 n'avait pas seulement à faire avec l'aura de prestige de son prédécesseur. Mais aussi avec des performances alourdies par une puissance inférieure à celle de certaines versions du A110. Un fait qui, pour plus de drame, a été combiné avec son poids de près de 300 kilos en plus. Ainsi les choses, L'Alpine A310 n'a jamais été une voiture tout à fait crédible et respectable à l'époque. Fabriquée pour laquelle, en 1976, elle fut équipée d'un nouveau moteur V6 remplaçant son quatre cylindres en ligne d'origine. Sa version moins connue mais finalement originale, qui fête désormais son demi-siècle d'existence.

ALPINE A310. ÉVOLUEZ UN A110 POUR UN USAGE QUOTIDIEN

Au début des années 110, Alpine était à l'aube du rallye grâce aux performances impressionnantes de son A1973. Cependant, ce modèle n'a pas apporté d'avantages commerciaux à grande échelle. De par son caractère spartiate et exigeant en pilotage, elle était destinée à un créneau de marché bien particulier. C'est pourquoi, alors qu'il était mis à jour pour continuer à balayer les pistes -en XNUMX, il a remporté le titre des constructeurs du Championnat du monde des rallyes- la société a préparé un substitut avec plus de charme pour le marché. Pour ce faire, le leader alpin Jean Rédélé a tracé les contours d'une GT 2+2 qui pourrait être utilisée au quotidien par un conducteur qui n'est pas forcément un expert.

Quelque chose de logique d'un point de vue financier. Car, bien qu'elle ait fini par être absorbée par Renault en 1973, Alpine voulait une certaine indépendance possible uniquement grâce à un modèle de marketing de masse. Pour cette raison, ils ont commencé par doter l'Alpine A310 d'un habitacle chaleureux et confortable. Certes beaucoup plus conventionnel que le cockpit extrême de l'A110, mais compensé par la carrosserie futuriste dessinée par Michel Beligond. Qui présentait dans le cas des premières unités un design avant révolutionnaire avec six phares.

De plus, l'A310 était destiné à conserver les mêmes qualités dynamiques que son prédécesseur. Reprenant la formule d'un châssis à poutre centrale en acier avec suspensions indépendantes et le moteur suspendu derrière l'essieu arrière en position longitudinale. Le tout recouvert d'une carrosserie en fibre de verre et d'une répartition des masses qui, sans être parfaite, n'était pas déséquilibrée pour amener le moteur dans une position que j'utilise uniquement dans la Porsche 911. Ainsi, l'idée de reprendre le schéma A110 mais en lui donnant un caractère plus adapté à la vie de tous les jours s'annonçait comme un grand succès commercial. Un excellent plan qui a toutefois été plombé par la continuité de la mécanique.

a310
310 schéma A1971

TOUT CHANGER SAUF LE MOTEUR

Garder le contour de base de l'A110 était non seulement une bonne idée, mais aussi prévisible puisqu'une saga qui est venue de 1958 avec l'A108 s'installait. Cependant, la vérité est qu'équiper l'A310 de qualités GT au quotidien a porté son poids à 940. Bien plus que les 620 donnés par les versions les plus puissantes de l'A110, et clairement bien au-delà des seuls 520 de l'A108. Pour lui il était indispensable de l'équiper d'une mécanique puissante ainsi que nerveuse. Ainsi capable de propulser le poids de la nouvelle Alpine, offrant des sensations similaires à celles de la berlinette qui peinait déjà sur les chemins de terre avec la toute nouvelle Lancia Stratos.

Cependant, il a été décidé de monter le quatre cylindres de 1600 cm17 installé dans les R19 et R12, versions coupé de la R128. Avec elle, la puissance est restée à 6250CV à 211 tr/min offrant une pointe de 110 km/h. Des fonctionnalités qui, en vérité, n'étaient pas une mauvaise base. Mais insuffisant pour recréer les sensations offertes par l'AXNUMX dans un véhicule de plus grand poids. Fait que On y remédie lorsqu'en 1976 est installée ce qui est devenu la version la plus connue de l'A310 pour le grand public : le V6.. Dans celui-ci, un tout nouveau moteur a été monté, développé par Peugeot, Renault et Volvo qui avec ses 2664 cm152 est passé à XNUMX CV.

a310
6 version V1976

Il est vrai que le poids a augmenté, mais pas trop, passant à peine à une tonne. Bien sûr, la répartition du poids a été sérieusement affectée, faisant de l'A310 V6 une voiture de sport difficile à contrôler. Pour cela, en 1980, le train roulant de la Renault 5 Turbo a été monté. Des améliorations trop tardives, faisant de ce successeur de la légendaire berlinette un modèle d'ombre entre celui-ci et l'Alpine GTA 1985. Cependant, Au fil des ans, l'A310 a gagné en appréciation parmi les fans alpins même dans sa version la plus modeste à quatre cylindres. Désormais très rare, puisque seulement 2318 11484 ont été produites contre 6 XNUMX pour le VXNUMX.

Photographies : Renault Classique

Qu'en penses-tu?

11 Points
upvote Downvote
Miguel Sánchez

Écrit par Miguel Sánchez

À travers les nouvelles de La Escudería, nous parcourrons les routes sinueuses de Maranello en écoutant le rugissement du V12 italien; Nous parcourrons la Route 66 à la recherche de la puissance des grands moteurs américains ; nous nous perdrons dans les étroites ruelles anglaises suivant l'élégance de leurs voitures de sport ; nous accélérerons le freinage dans les virages du Rallye de Monte-Carlo et, même, nous nous remplirons de poussière dans un garage en sauvant des bijoux perdus.

Commentaires

Abonnez-vous à la newsletter

Une fois par mois dans votre courrier.

Merci beaucoup! N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via l'email que nous venons de vous envoyer.

Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer.

50.6KVentilateurs
1.7KAbonnés
2.4KAbonnés
3.2KAbonnés